Quel coûts sont impliqués pour les services d’un compte professionnel ?

L’ouverture d’un compte professionnel ou courant dédié pour un business est une étape essentielle. Le nombre d’offres proposées sur le Net rendent souvent le choix des entrepreneurs compliqué. Certaines solutions digitales, arrangeront des micro-entrepreneurs, en leur permettant une bonne maîtrise de leurs coûts. Il est donc important de connaître les différents coûts liés aux services d’un compte professionnel. Si vous souhaitez creuser sur cette thématique, consulter notre fiche sur ce que peuvent offrir les banques comme services aux entreprises.

Coût minimum de frais bancaires : cas d’une petite entreprise

Le coût minimum qui est proposé sur le marché, en ce qui concerne les créateurs d’entreprise, est l’offre dénommée HSBC BUSINESS DIRECT.

À 20 € HT/mois, elle comprend différents types de frais bancaires, à savoir :

  • Des frais de tenue de compte ;
  • Des virements en France et à l’étranger ;
  • Un accès à la Plateforme internet ;
  • Une carte bancaire ;
  • Un compte de titres.

Concernant les autres types de banques, les frais bancaires sont :

  • Forfaitaires : un abonnement mensuel dès 30 € HT, pour un CA inférieur à 100 000 €, sur une année ;
  • Fixes et variables (commission de mouvements et autres).

Opter pour un abonnement mensuel ou bien pour une offre traditionnelle ?

En ce qui concerne les entreprises de petite taille, les offres d’abonnements par mois fixes ont un prix bien plus avantageux comparé aux offres traditionnelles.
Un coût sera plus élevé dans le cas où l’entreprise n’est pas une TPE, ou si celle-ci est en collaboration avec l’étranger.

frais bancaires minimum

Que peut-on négocier quand on a un compte professionnel auprès d’une banque ?

Afin de pouvoir mener des négociations avec une banque, le mieux est d’avoir de bonnes relations avec elle. Il faut donc être ce qu’on appelle bon payeur et dans le meilleur des cas, posséder des excédents de trésorerie. Il est aussi possible de mener à bien des négociations concernant les conditions d’ouverture d’un compte professionnel dans le cas où le demandeur serait déjà en train de négocier un emprunt professionnel, en jouant sur la concurrence.

Il est aussi possible de mener des négociations à propos d’autres éléments, à savoir :

  • Le fait d’inclure ou pas un coût de carte bancaire ;
  • Le coût de la carte en fonction de sa gamme ;
  • Le prix de la commission de mouvement, dans le cas d’une tarification traditionnelle.

Les éléments du prix d’un compte professionnel

Dans le tarif mensuel, trimestriel ou annuel d’un compte bancaire professionnel, il y a 4 éléments principaux, à savoir :

  • Des frais de tenue de compte ;
  • Des commissions de découverts ;
  • Un accès aux services en ligne ;
  • Une carte bancaire professionnelle.

Des frais de tenue de compte

Ce sont généralement les banques traditionnelles qui les comptabilisent. Ces frais concernent le paiement de :

  • Une administration de compte (par la banque) ;
  • Services de base, comme l’édition ;
  • Un envoi de relevés ;
  • Une émission et un envoi de chéquier.

En moyenne, ces frais sont fixés à 24 €/mois. En effet, ils sont susceptibles de varier, mais il faut, quand même, les régler, peu importe ce qu’il arrive. Il existe des banques qui incluent ce type de frais dans des formules forfaitaires, mais qui afficheront, sur leurs brochures, que cela est gratuit.

Des commissions de découverts

Il existe deux types de commissions, à savoir :

  • Une commission de mouvement ;
  • Une commission du découvert le plus fort.

La commission de mouvement

Cette commission est proportionnelle aux fluctuations de débit concernant le compte professionnel en question. C’est un pourcentage, compris entre 0,05 et 0,20 % du montant total de débit, sur une période de 1 mois, en général.

La commission du découvert le plus fort

Pour bénéficier d’une autorisation de découvert, il faut payer un pourcentage assez élevé de découvert, qui a eu lieu sur 1 mois.

Un accès aux services en ligne

Avoir la possibilité d’accéder à un compte par le biais d’un site web ou d’une application mobile est devenu tout à fait normal. En effet, ce type de manipulation permet un gain de temps énorme et permet de suivre en temps réel l’ensemble des opérations du compte professionnel. Le coût du service en ligne peut aller de 0 à 30 €/mois.

Une carte bancaire professionnelle

Une carte Business, qu’il s’agisse d’une Visa Premier, Gold ou bien d’une MasterCard, n’est souvent pas gratuite et coûte généralement dans les 42 € et peut atteindre les 140 € par an. Il faudra donc, prêter attention au plafond de chaque carte, avant d’en choisir une.

Coûts services bancaire entreprise

(Visited 40 times, 1 visits today)